Semaine européenne contre le cancer

La semaine européenne contre le cancer qui s’est déroulée du 25 au 31 mai 2016 a été l’occasion de diffuser, de manière coordonnée à l’échelle européenne, au public et aux décideurs politiques de tous les pays, des informations sur les politiques de sensibilisation et de prévention liées au cancer.

Le commissaire européen à la santé et aux politiques des consommateurs, John Dalli, s’est exprimé lors de la cérémonie d’ouverture à Bruxelles et a encouragé les participants et leurs organisations et institutions à promouvoir la prévention du cancer à leurs niveaux. Rappelons que chaque année 2,5 millions de citoyens européens se voient diagnostiquer un cancer et que cette maladie demeure la deuxième cause de mortalité en Europe. Néanmoins, environ un tiers des cancers pourraient être évités en revoyant nos modes de consommation et en améliorant notre hygiène de vie. L’objectif de cette semaine est alors de promouvoir les bonnes pratiques afin de combattre en amont ce fléau.

Le docteur Marjo Hahka-Kemppinen, chef des affaires médicales en oncologie chez Lilly en Europe et membre du groupe d’experts sur le contrôle du cancer de la commission européenne, s’est aussi exprimé à propos de cet évènement. S’il existe une multitude d’évènements et de politiques de sensibilisation, la semaine européenne contre le cancer nous rappelle que toutes ces politiques ont deux points communs : un engagement sans relâche pour l’amélioration de la prévention, du diagnostic et du traitement du cancer et aussi attirer l’attention sur le code européen contre le cancer, un guide en douze points que chacun peut utiliser pour réduire le risque de cancer.

Avec la prévalence des cancers qui continue d’augmenter à travers l’Europe, y compris les cancers évitables, la prévention doit rester au centre de nos préoccupations. Le cancer tue 1,7 million de personnes chaque année en Europe.