L’Histoire de la maladie d’Alzheimer

« Les réserves excessives et le découragement paralysant n’ont pas aidé les sciences à avancer et ne les aident toujours pas, en revanche, un optimisme sain permet de chercher avec entrain de nouvelles façons de comprendre, comme si l’on était convaincu qu'il sera possible de trouver. »

Ces mots, venant du physicien allemand le docteur Alois Alzheimer, renforcent l’importance de la recherche prospective, mais ils semblent particulièrement visionnaires compte tenu de l’impact de ses recherches. Les collègues de ce dernier ont témoigné de son engagement infatigable, qui a commencé par une simple observation et qui continue d’inspirer des décennies de travail dans la lutte contre la maladie qui porte désormais son nom.

Cela a commencé avec une patiente présentant un éventail de symptômes inquiétants, admise dans un hôpital à Francfort, en novembre 1901, où le docteur Alzheimer était assistant. Durant cinq années, le docteur Alzheimer a observé la progression de la maladie jusqu’au décès de la patiente en avril 1906, où il a procédé à une autopsie qui l’a aidé à comprendre l'impact physiologique de ce qu'il décrivait comme « une maladie particulière ».

Il publia très rapidement ses conclusions, et quelques années plus tard en 1910, l'un des collègues du Dr Alzheimer, le psychologue allemand Emil Kraepelin, lui donne le nom que nous connaissons aujourd'hui : la maladie d'Alzheimer. Les chercheurs, les scientifiques et tous ceux qui luttent contre la maladie continuent de faire des découvertes et d'établir des étapes clé dans la lutte contre la maladie, notamment :

•             1931 – Création d’un microscope électronique qui a facilité les études sur les cellules du cerveau

•             1968 – Création d’une échelle de mesure cognitive permettant aux chercheurs de comprendre la détérioration cognitive

•             1974 – Le Congrès crée l’Institut national du vieillissement

•             1983 – Premier mois de sensibilisation nationale à la maladie d’Alzheimer

•             1994 – Le président Reagan révèle être atteint de la maladie, augmentant la sensibilisation du public sur le sujet

•             2002 – L’Institut national du vieillissement lance une Etude génétique nationale sur la maladie d’Alzheimer

•             2011 - Le président Obama signe le plan national contre la maladie d’Alzheimer

Bien sûr, un remède contre la maladie reste pour l’instant inaccessible. Pourtant, au cours des 50 dernières années, les scientifiques, y compris ceux de chez Lilly, ont acquis une meilleure compréhension de la manière dont la maladie affecte le cerveau, permettant l'amélioration des soins pour des millions de personnes.

Mais nous pouvons faire mieux, et cela nécessite de poser les bases aujourd’hui du changement que nous voulons voir dans l'avenir. Le docteur Alzheimer a commencé ce travail, et ensemble, nous pouvons le terminer. Bien sûr, les percées scientifiques ne se produisent pas du jour au lendemain et impliquent souvent des années de recherche, d'essais, d'erreurs et, parfois, des revers. Armés d'une bonne dose d'optimisme du Dr Alzheimer, nous pouvons chercher de nouvelles façons de comprendre, et par conséquent, rendre la vie meilleure pour les personnes partout dans le monde