Renforcer l’attractivité de la France

Il est urgent de renforcer l’attractivité de la France pour retrouver les investissements en R&D des grands groupes industriels

L’évolution réglementaire, économique et fiscale en France, lorsqu’elle va dans le mauvais sens, menace les investissements, en particulier dans le domaine pharmaceutique. On le voit aujourd’hui avec les résultats de l’étude Strategy& « The 2015 Global Innovation 1000: Innovation’s new world order ».

En 2015, l’Europe ne bénéficie plus que de seulement 28 % des dépenses d'innovation de recherche et de développement (R&D) des grands groupes industriels, derrière les États-Unis (33 %) et l'Asie (35 %). Malgré les différentes initiatives et le crédit impôt recherche, la France a vu s’évaporer environ 20% des budgets R&D des grands groupes en huit ans[1].

Lilly, qui a investi pres de 5 milliards de dollars dans la R&D en 2014, est un acteur industriel qui a fait le choix de l’innovation en consacrant 24% de son chiffre d’affaires à la R&D. Lilly France est à ce titre un ambassadeur engagé pour l’attractivité de la France auprès de ses investisseurs aux États-Unis.



[1] Etude Strategy & « The 2015 Global Innovation 1000: Innovation’s new world order » http://www.strategyand.pwc.com/innovation1000